Hydronix logo
Mesure de l'humidité dans la production de riz

Environ 50 % de la production mondiale de riz paddy est étuvée. Ce procédé consiste à cuire à la vapeur ou à faire bouillir les grains de riz non décortiqués, puis à les faire sécher. La mesure de l'humidité dans le riz pendant le processus de séchage permet une réduction directe de la quantité d'énergie nécessaire pour sécher le riz, ainsi que du volume de matériaux gaspillés.

Lors du traitement, le riz est d'abord mis à tremper pour atteindre un niveau d'humidité optimal, généralement d'environ 30 %. Le riz est ensuite chauffé à la vapeur ou par ébullition jusqu'à ce que le taux d'humidité du riz atteigne environ 38 %. Enfin, le riz est séché jusqu'à ce que son taux d'humidité soit de 12 à 14 %. Il est alors prêt pour le stockage ou pour un autre traitement, par exemple la mouture.

En raison des variations d'humidité du riz lors du processus d'étuvage, un contrôle précis du séchage est crucial pour être sûr que le riz atteigne le taux d'humidité cible à la sortie du sécheur. Si le taux est incorrect, les grains de riz peuvent se briser lors de la mouture ou du décorticage. L'excès d'humidité peut également provoquer des variations de couleur dans le riz après le lissage. Cela signifie pour le producteur un gaspillage de matériaux et des frais inutiles.

Économies

Les économies réalisées grâce à l'installation d'une sonde Hydronix se répartissent en 2 catégories principales :

Économies dues à la réduction du gaspillage :

Si, par exemple, un sécheur traite 16 000 kg de riz toutes les 12 heures, en supposant 2 roulements d'équipe par jour et 5 jours de travail par semaine, cela équivaut à 160 000 kg de riz traités par semaine. L'installation d'une sonde d'humidité permet de réduire le volume de riz gaspillé (grains brisés ou gâchés) de 2.5 %, ce qui équivaut à 4 000 kg par semaine. Le prix actuel du riz sur le marché (en juin 2016) est de 417 USD par tonne métrique, donc une réduction du riz brisé permettrait d'économiser 1 668 USD en une semaine seulement, ou, en supposant une année de 48 semaines de travail, de réaliser une économie totale de 80 064 USD par an.

Économies énergétiques :

Une sonde correctement installée mesure les taux d'humidité des matériaux en sortie de la tour de séchage avec une précision de +/- 0,5 %, ce qui permet de contrôler le sécheur plus précisément. Le contrôle du séchage en temps réel assure une commande instantanée du sécheur, ce qui permet d'améliorer son rendement énergétique.

L'installation d'une sonde d'humidité numérique Hydronix Hydro-Mix XT dans le processus de séchage est simple et génère immédiatement des économies et des bénéfices pour le producteur. La sonde peut être installée dans des systèmes nouveaux ou existants. Elle doit être placée de manière à ce que sa surface de mesure soit en contact avec un flux de matériau constant. En général, la sonde s'installe sur un convoyeur avant l'entrée du riz dans le sécheur, ce qui permet de calculer correctement la quantité d'énergie nécessaire pour sécher le riz jusqu'à son taux d'humidité cible optimal. Selon les exigences spécifiques du producteur, la sonde Hydro-Mix XT peut également être installée à la sortie du riz en bas de la tour de séchage, pour vérifier que le riz a été correctement séché avant de poursuivre le traitement ou de le préparer au stockage.

La technique de mesure numérique développée par Hydronix assure une excellente stabilité de la sonde et la linéarité des mesures. Ainsi, la sonde n'a besoin d'être étalonnée qu'une fois pendant l'installation de la sonde, puis ne doit être vérifiée que dans le cadre du programme d'assurance qualité normal effectué par le producteur.